Cynopédie ChiensDeRace.com
Santé: la Démodécie canine et la Pyodémodécie
Accès page accueil du site ChienDeRace.com


e succès des remèdes naturels Haut de page 

La démodécie est une maladie de peau touchant le chien, qui est due à l'infestation des follicules pileux par un parasite. Ce parasite est un acarien microscopique, appelé Demodex Canis. Celui-ci a une forme particulière allongée. Comme la gale chez l'humain, il creuse des galeries pour y déposer ses œufs, et c'est cette activité qui suscite chez le chien de violentes démangeaisons

Cette maladie touche principalement les jeunes chiens, qui sont contaminés, pendant les premiers mois de leur vie, par contact avec la mère lors de l'allaitement (les chiots nouveaux-nés ne sont en effet pas infestés). Beaucoup de chiens sont infestés par ce parasite sans exprimer de signes cliniques. Il existe en effet 85% de chiens porteurs sains de ce parasite. Seuls quelques chiens porteurs expriment des signes cliniques : ceci est dû au fait que ces chiens ont un système immunitaire peu performant ou déficient. La maladie survient alors chez des chiots qui ont entre trois et douze mois. Il arrive toutefois que des chiens âgés expriment la maladie soit à la suite d'une immunodéficience, soit secondairement à une autre maladie (dysendocrinie, atteinte tumorale), ce qu'il convient de rechercher attentivement par le biais d'analyses sanguines. Enfin, certaines races sont prédisposées à cette maladie parasitaire.

Les lésions dermatologiques principales lors de démodécies sont des pertes de poils circonscrites ou étendues. On observe aussi souvent des squames (pellicules). Parfois, la démodécie est compliquée par l'apparition d'une surinfection bactérienne de la peau (on parle alors de pyodémodécie) ou par une réaction inflammatoire cutanée importante.

a démodécie sèche Haut de page 

Le chien présente des lésions sur les membres, au niveau des espaces inter-digités notamment, et sur la face principalement autour des yeux). Il existe aussi une forme dite disséminée avec dépilations diffuses, séborrhée, forte odeur cutanée…. En général, on n'observe pas de démangeaisons. Ce sont parfois les pertes de poils qui permettent de voir le chien en consultation, seuls symptômes facilement repérables par les propriétaires.

a démodécie suppurée ou pyodémodécie Haut de page 

Cette forme grave survient lorsque la démodécie sèche se complique d'une infection cutanée bactérienne très importante. On note alors la présence d'une pyodermite profonde, ayant pour origine principale une infection par des staphylocoques. La peau devient suintante et se couvre de croûtes ou de furoncles à la fois disgracieux et irritants pour le chien. On observe aussi des démangeaisons importantes et une hyperkératose. Il arrive que la maladie soit tellement grave qu'elle se répercute sur l'état général de l'animal. Le chien devient alors abattu, amaigri et déshydraté.

omment s'en débarrasser ? Haut de page 

Pour se débarrasser complètement du parasite, les praticiens vétérinaires prescrivent des comprimés actifs contre le Demodex, et indiquent comment donner au chien atteint des bains acaricides détruisant le Demodex (avec une lotion à diluer dans de l'eau). Les bains doivent être donnés une fois tous les quinze jours jusqu'à la guérison. Quel que soit le type de traitement effectué, la durée de celui-ci est toujours très longue et très onéreuse. En effet, il faut compter entre 2 et 4 mois pour obtenir une guérison complète. Un contrôle régulier devra être réalisé en effectuant des raclages cutanés. Le traitement pourra être arrêté si on n'observe plus de parasites sur deux raclages réalisés à une semaine d'intervalle. Les récidives sont peu fréquentes (mais 10% des cas tout de même). Il faut alors traiter à nouveau. Les chiennes en chaleurs ou gestantes peuvent présenter une récidive. Il convient de toutes façons de les retirer de la reproduction pour éviter qu'elles ne transmettent le parasite aux chiots.

En cas de forte infection cutanée lors de pyodémodécie, il faut réaliser une antibiothérapie par voie générale (si possible après avoir effectué un antibiogramme : recherche des bactéries et des antibiotiques auxquels elles sont sensibles).

t les remèdes naturels ? Haut de page 

La pyodémodécie est une maladie difficile à vaincre par les traitements habituels. Le chien finit par être saturé d'antibiotiques, la peau s'irrite davantage des bains antiparasitaires à la longue, et le système immunitaire s'affaiblit, ce qui à la fin devient un cercle vicieux. Avant que l'état de santé de l'animal ne s'aggrave, quand on constate que la démodécie se surinfecte, que l'animal perd de plus en plus ses poils, et que ses lésions le démangent tellement que sa vie en est devenue difficile au quotidien, il ne faut pas hésiter à consulter un praticien de santé en médecines naturelles ayant l'habitude de traiter des canins.
En effet, en mettant en œuvre un protocole de plusieurs médecines naturelles, souvent la magnésothérapie, l'argilothérapie et l'homéopathie, autant de médecines efficaces et surtout peu onéreuses pour le propriétaire de l'animal, les résultats sont souvent surprenants, parce que ces méthodes sont respectueuses de l'organisme, du Ph de la peau, tout en stimulant bénéfiquement le système immunitaire de l'animal (souvent fragilisé par plusieurs cures d'antibiotiques). Des remèdes à prendre à la fois par voie orale (homéopathie par exemple) et à utiliser en applications cutanées permettent rapidement de soulager le chien. Puis, tout en maintenant le protocole (à respecter très scrupuleusement), qui d'ailleurs passe par plusieurs étapes bien précises (et de nombreux contacts entre le praticien et le maître) afin de ne pas brusquer encore l'organisme du chien, mais au contraire le préparer à recevoir les soins prodigués, de semaine en semaine, les résultats deviennent flagrants. Au bout d'un mois de traitement, les effets positifs se répercutent également sur le moral de chacun, le chien retrouve état cutané normal, les lésions ont disparu, les sécrétions malodorantes aussi, les dméangeaisons sont très amoindries, le chien est en meilleure forme, et au raclage cutané le vétérinaire perçoit nettement la régression des Demodex.

Si le chien a été pris immédiatement en charge avec ces médecines naturelles,dès le diagnostic de démodécie sèche, on peut même penser que le Demodex sera éliminé rapidement, en l'espace d'un mois justement.

De plus, les faibles coûts des traitements naturels, doit-on le répéter, permettent aux propriétaires de gérer et soutenir leur animal correctement dans la durée. Leurs économies sont conséquentes !!

On croit souvent encore que les médecines naturelles ne font que soulager, ne sont efficaces que sur des pathologies simples et communes (toux, rhinite allergique, diarrhées, vomissements…) mais ce serait oublier que ce sont avant tout des médecines, ancestrales certes mais destinées à soigner. Un praticien de santé naturelle expérimenté doit être à même de vous soutenir et de vous aider à guérir votre animal, en vous prodiguant conseils, en restant à votre écoute, en répondant à vos questions, car la relation de confiance est essentielle.

Une démodécie, une pyodémodécie, ne sont pas des fatalités. Ce sont des maladies parasitaires, et à ce titre il est possible de les prendre en charge et de les soigner avec des remèdes naturels. Votre chien vous en sera reconnaissant !


Merci à Carole B-MORIN, Phyto-Aromatologue spécialisée Canins & Félins pour son article.
Visitez son site
Contact : Caromoricerpav@aol.com